DIAGNOSTIC PTZ

LES BENEFICIAIRES DU NOUVEAU PRET A TAUX 0%

Les bénéficiaires du nouveau prêt à taux 0% sont des personnes physiques primo accédantes. Le prêt n'est accordé qu'à des personnes physiques.

Il ne peut être consenti :

Ni à une société civile immobilière
Ni à un groupement foncier agricole
Ni pour l'achat de valeurs mobilières pour financer de l'immobilier
Ni pour l'achat de parts de coopératives
L'emprunteur (et chacun des co-emprunteurs) ne doit pas avoir été propriétaire de sa résidence principale, au cours des deux dernières années précédant l'offre de prêt. Des exceptions sont prévues lorsque le bénéficiaire du prêt ou l'un des occupants du logement à financer avec le prêt à taux zéro est :

Titulaire d'une carte d'invalidité correspondant au classement dans la deuxième ou la troisième des catégories prévues à l'article L. 341-4 du Code de la sécurité sociale. Il s'agit des invalides absolument incapables d'exercer une profession quelconque et des invalides qui, étant absolument incapables d'exercer une profession, sont, en outre, dans l'obligation d'avoir recours à l'assistance d'une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie.

Bénéficiaire d'une allocation adulte handicapé ou d'une allocation d'éducation spéciale (Code de la sécurité sociale : art. L. 821-1 à 821-9 et art. L. 541-1 à 3).

Victime d'une catastrophe ayant conduit à rendre inhabitable de manière définitive sa résidence principale du fait d'une catastrophe entraînant l'application :


soit de la loi du 13.7.82 relative à l'indemnisation des catastrophes naturelles
soit de l'article L. 122.7 du Code des assurances pour des dommages causés par des effets dus aux tempêtes, ouragans, cyclones
soit du 1er alinéa de l'article L. 128.1 du Code des assurances pour des dommages dus à des catastrophes technologiques

Dans ce cas, la demande de prêt doit être faite dans les deux ans suivant la date de publication de la décision de constatation de l'état de catastrophe ou la survenance du sinistre.

LES OPERATIONS FINANÇABLES PAR LE NOUVEAU PRET A TAUX ZÉRO

Le nouveau prêt à taux 0% sert à financer l'acquisition d'une résidence principale.
Il s'agit de:

La construction ou l'acquisition d'un logement neuf, jamais occupé.
L'acquisition et l'aménagement, ou l'aménagement seul d'un local non destiné à l'habitation (bureaux, granges...) en logement.
En revanche, le nouveau prêt à 0% ne peut pas être accordé pour des travaux d'agrandissement seuls.
L'acquisition d'un logement ancien (ayant déjà été occupé) avec ou sans travaux. Les travaux d'amélioration pris en compte sont ceux ayant pour objet la mise aux normes de surface et d'habitabilité du logement ou prévus lors de l'acquisition. Les logements anciens doivent, le cas échéant après travaux répondre à des normes de surface et d'habitabilité. Pour les logements achevés depuis plus de vingt ans, un état des lieux relatif à la conformité du logement aux normes de surface et d'habitabilité est établi par un professionnel indépendant de la transaction et titulaire d'une assurance professionnelle. Si des travaux de mise aux normes sont nécessaires, l'octroi du nouveau prêt à taux 0% est subordonné à leur réalisation.
L'acquisition d'un logement faisant l'objet d'un contrat de location accession. Les dépendances des logements sont finançables dans la mesure où elles font partie d'une opération immobilière elle-même financée par le nouveau prêt à taux 0%.
Tant que le nouveau prêt à taux 0% n'est pas intégralement remboursé, les logements acquis ne peuvent être :

Ni transformés en locaux commerciaux ou professionnels
Ni affectés à la location saisonnière ou en meublé
Ni utilisés en résidence secondaire
Ni occupés à titre d'accessoire du contrat de travail
En cas de destruction du logement avant la fin du remboursement du nouveau prêt à 0%, le maintien du prêt est subordonné à sa reconstruction dans un délai de quatre ans à compter de la date du sinistre.

CONDITIONS DE RESSOURCES POUR BENEFICIER DU NOUVEAU PRET A ZERO

Le nouveau prêt à 0% est accessible aux personnes qui disposent de revenus fiscaux de référence inférieurs à un certain plafond.

Les plafonds de ressources (cf. ci-après) sont à comparer avec la somme des revenus fiscaux de référence de l'emprunteur et de l'ensemble des personnes destinées à occuper le logement :

Au titre de l'avant dernière année précédant l'offre de prêt (année N-2) pour les offres de prêt émises entre le 1er janvier et le 31 mars d'une année N.
Au titre de l'année précédant l'offre de prêt pour les offres émises entre le 1er avril et le 31 décembre d'une année N.
Il n'y a pas de distinction entre couple marié et concubins. Seul est pris en compte le nombre de personnes appelées à habiter le logement.